Lancez-vous : instaurez un « pot d’équipe » un jeudi sur deux.

Chez Yemanja, l’aménagement de bureaux est un outil pour construire du bonheur au travail. Mais dans notre boîte à outils, juste à côté du Yemanja, il y a aussi une clef de 16 déguisée en pack de 12 qui fonctionne à tous les coups : les apéros d’équipe !

Récemment nous avons assisté avec amusement à la gentille engueulade d’un office manager par le patron (c’était fait avec humour et délicatesse, rassurez-vous)… L’objet du mécontentement : il n’y avait pas eu de pot d’équipe depuis deux semaines… Eh oui, organiser les pots d’équipe n’est pas une mission à prendre à la légère. On s’est dit qu’il fallait qu’on vous en parle. Une opération Yemanja c’est souvent nécessaire, mais les pots d’équipe c’est indispensable. Peut-être que vous n’êtes pas encore convaincu par l’importance du pot. Ne faites pas cette moue dubitative, vous allez passer un très bon moment et booster le développement de votre projet. Rapidement, cela deviendra une évidence pour vous.

 

Un rendez-vous de plus ?

Votre mission pour le pot : trouver une bonne raison de célébrer !

Vous tenez tous les matins des stand up meeting, toutes les semaines des sit down, tous les mois des all hands, tous les trimestres des quarterly review, et tous les semestres des team building. Bravo ! C’est parfait, l’équipe sait où elle va et avance solidaire.

Maintenant, ajoutez un apéro tous les 15 jours. Pourquoi ? Parce qu’un pot d’équipe c’est :

> Exclusivement des bonnes nouvelles. Il ne s’agit plus de réfléchir à la stratégie, d’analyser des résultats, de partager les objectifs… On fête n’importe quelle bonne nouvelle. Le 10ème client, la 1 000ème visite sur le site, la publication d’une nouvelle version du produit, le recrutement d’un nouveau talent… Votre mission pour le pot : trouver une bonne raison de célébrer ! Créez des bonnes nouvelles s’il le faut ; ça booste le moral de toute l’équipe, et l’image de l’entreprise.

> Des discussions entre les équipes. Autour d’un verre, on s’intéresse aux personnes plus qu’à leur métier ou à leur place dans l’entreprise. Permettez à la directrice marketing de discuter avec les développeurs. Laissez les commerciaux devenir amis avec la comptable. Vous commencez à voir l’utilité du pot ?

> Des remontées informelles sur ce qui se passe. S’il y a une tension quelque part, s’il y a des questions en suspens, l’équipe saisira l’occasion du pot pour parler. C’est plus facile de poser une question légèrement déplacée quand on est debout un verre à la main que quand on doit lever la main en réunion générale… Convaincu maintenant ?

 

Avez-vous vraiment dit « obligatoire » ?

Trouver une bonne raison de célébrer ne sera sans doute pas le plus compliqué. Il faudra aussi redoubler en créativité pour que toute l’équipe sans exception soit présente.

“Il est interdit de continuer à travailler pendant le pot” ; “il est obligatoire d’être présent.” Chez Yemanja, on évite les mots interdit et obligatoire, surtout pour parler de votre équipe. Faisons une exception ! Rien n’est plus important que de boire un verre tous ensemble.

Evidemment, le patron est là. Condition non négociable !

Pas d’excuse. Le pot a lieu sur les heures de travail, à un horaire qui permet aux jeunes parents d’aller chercher les bébés à la crèche. Il y a du sans alcool pour ceux qui n’aiment pas le champagne, et des bonbons pour ceux qui n’aiment pas les cacahuètes. L’organisation est confiée à une personne de l’équipe afin que cela ne soit jamais oublié. Un mail @tous est envoyé et le créneau est noté dans l’agenda partagé.

food

On vous aide un peu

Dans tous les groupes et pour tous les sujets, il y aura quelques réfractaires, c’est normal. Le secret : impliquer tout le monde, ne forcer personne à danser sur la table.

Dans tous les groupes, il y a aussi quelques spécimens efficaces pour mettre l’ambiance. Donnez-leur un micro et laissez-les annoncer les bonnes nouvelles que vous fêtez.

Le « rituel des nouveaux » est très conseillé aussi. Présentez les nouveaux ; ou mieux, invitez-les à se présenter. Vous pouvez même convier ceux qui sont embauchés mais n’entreront dans l’effectif que dans les semaines à venir. Laissez le soin à votre équipe d’imaginer le rituel. Oui, c’est une épreuve de se présenter en chantant ou de placer les mots licorne et arc-en-ciel dans son discours… Mais tant que l’ambiance est bon enfant, tout le monde s’amuse.

Comment ?? Vos bureaux n’ont pas d’espace prévu pour les pots d’équipe ? Appelez-nous, on vous file un coup de main ! 😉