Les plantes au bureau : une tendance incontournable ?

Cela n’échappe à personne : les plantes c’est LA tendance partout. Dedans, dehors, dessus, dessous, verticales, horizontales, en biais… Vous vous sentez assaillis par la tendance du retour à la nature ?
Nous aussi ! Les tendances, on aime ça, surtout si elles améliorent notre quotidien et notre bien-être au travail. Mais devons-nous nécessairement les suivre ? Et quelle attitude peuvent adopter ceux que le vert laisse indifférents ?

Voici quelques éléments de réponses, et quelques astuces à ne pas négliger avant de se lancer dans le green – et d’acheter des êtres vivants !

Quand dame nature reprend ses droits

Il semble que la ville a trop pris le dessus, et que la majorité des citadins ressent le besoin de se trouver plus régulièrement au contact d’éléments naturels. Les urbanistes, architectes et autres designers de la ville l’ont bien compris. Qu’elle soit pensée lors de la création de nouveaux immeubles aux toits végétalisables, imaginée pour du mobilier urbain comme les abris-bus surmontés de plantes, réalisée avec des murs végétaux qui s’installent dans les restaurants, les hôtels, et même les musées (Quai Branly, BHV, Hôtel Pershing Hall…)… Dame nature retrouve sa place en milieu urbain.

Dans les bureaux aussi la nature se déploie. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à offrir un cadre de travail verdoyant. Beaucoup des équipes que nous rencontrons insistent dans le cahier des charges pour leurs nouveaux bureaux sur l’importance de mettre plein de plantes. Et de fait nos projets d’aménagement de bureaux intègrent de plus en plus de végétal.

Juste une envie de vert ou vraie utilité d’une ambiance “green” ?

En dehors de l’aspect purement décoratif, les aspects positifs des plantes sur l’efficacité au travail ont été étudiés. Un rapport mondial de la BBC affirme que la productivité et la créativité augmentent de 15% dans les bureaux végétalisés… La concentration serait optimisée, notamment par la capacité des plantes à absorber les bruits environnants. Leur présence permettrait aussi de réduire le stress et même l’absentéisme !

Les études ne s’arrêtent pas là. Les entreprises pourraient observer une amélioration de l’état de santé global de ses équipes. Les plantes absorbent les particules de CO2 et autres composés organiques volatils présents dans tous les intérieurs. Et si les migraines, la toux, les nausées, la fatigue, les irritations diminuaient ?

De manière plus évidente, quelques plantes au bureau, pour un investissement raisonnable, améliorent tout de suite la convivialité des lieux. La société devient plus accueillante, avec une image plus saine. Toutes les photos des bureaux seront égayées.

via GIPHY

La déprime de la plante morte

En revanche, garder en vie les éléments naturels en intérieur nécessite un minimum d’attention et de savoir faire. Si la nature est bien faite, il n’en va pas de même pour l’homme, qui n’a pas tout le temps la main verte. Les plantes, nous ne sommes pas tous capables de nous en occuper : si nous devions compter sur certaines personnes pour les entretenir, nous aurions quelques soucis à nous faire. Ne les confiez pas à n’importe qui. Seriez-vous prêts à confier vos enfants à un tueur en série ?! A toutes les équipes qui nous réclament des plantes, notre première question est de savoir s’il y a dans l’entreprise des personnes à la main verte prêtes à consacrer du temps aux plantes du bureau.

Soyez certains qu’il est largement plus déprimant de côtoyer une plante morte et desséchée par le manque d’attention des habitants du bureau, que pas de plantes du tout ! Sachez aussi que personne n’aime jeter les plantes, mêmes mortes. Nous croisons régulièrement des plantes mortes oubliées dans un coin du bureau. Alors, par pitié, s’il n’y a personne dans votre bureau qui peut assumer la charge des plantes, cessez tout de suite le massacre ! Merci pour elles 😉

Il existe des alternatives à la main verte !

OUI, les plantes synthétiques. Oui et re-oui ! Le plastique (et le tissu) c’est fantastique. Les techniques ont bien changé et, quoiqu’on en dise, les plantes artificielles en ont pris de la graine ; elles savent très bien imiter leur consoeurs naturelles. Chez Yemanja, nous aimons même le gazon synthétique ! Et nous avons toujours autant de plaisir à poser des papiers peints nature ; il y en a pour tous les goûts, tous les espaces, toutes les ambiances.

Soyez aussi ouverts aux nouvelles tendances, telles que les fleurs séchées et les plantes stabilisées. Ces dernières permettent de conserver pendant plusieurs années de vraies plantes dans leur état naturel sans avoir à s’en occuper ! Elles varient des grands classiques que l’on retrouve un peu partout et agrémentent, par exemple, votre bureau de plantes exotiques que nous ne pourrions pas nécessairement entretenir dans un climat tempéré.

Pour ceux qui tiennent à s’entourer de “vraie” nature, nous recommandons également chaudement l’accompagnement par des professionnels. Plein de spécialistes vous aident sur le choix des plantes pour l’aménagement de vos bureaux, et peuvent en assurer l’entretien. Ils vous aideront à définir l’emplacement idéal pour les espaces, et les plantes les plus adaptées à votre univers. La location de plantes est une solution très efficace. Pour un forfait mensuel, vous n’avez rien à faire, sauf à profiter de la nature.

Bien sûr l’entretien diffère entre les types de plantes et un cactus ou une plante grasse demandera toujours moins d’attention qu’un bonzaï.

bureaux studio71 - 06

Prêts pour la “green wave” ?

Gardons à l’esprit que les plantes peuvent ne pas plaire à tout le monde, et certains peuvent ne ressentir aucun plaisir particulier à les côtoyer… Les puristes peuvent être gênés de concevoir la présence de plantes enfermées à l’intérieur.

Sondez les besoins et envies de chacun au sein du bureau et tirez-en le meilleur parti : plantes ou pas, suivez la voie du bien-être au travail ! Que vous soyez plus jungle tropicale, forêt de grands chênes, cactus sur étagères ou potager sur la terrasse, il existe des solutions pour intégrer le végétal dans les bureaux. Et pourquoi pas un peu de team building au cours de séances de jardinage en équipe ?