Pourquoi la sieste au bureau ne devrait pas être un tabou

La question de la salle de sieste est posée dans de plus en plus de projets d’aménagement de bureaux. Pourtant, cette idée est souvent abandonnée… soit parce que quelqu’un de bien placé a déclaré catégoriquement que c’est ridicule, soit parce que chaque mètre carré compte trop pour caser un lit dans l’espace.

Réfléchissez y bien ! Nous vous livrons tout ce qu’il faut savoir de la salle de sieste au bureau.

sieste et hammac au travail

Parce que la sieste est une bonne idée facile à mettre en oeuvre

Il y a les adeptes de la sieste, ceux qui s’endorment en 30 secondes et se réveillent 10 minutes plus tard sans effort, il y a des gros dormeurs qui ne refusent pas 2 heures au lit le samedi après-midi, il y a la multitude qui court toute la journée sans même être effleurée par l’idée de s’allonger et il y a ceux qui ont la sieste en horreur parce ça ne leur réussit pas où parce que s’endormir en pleine journée est trop inhabituel. Quoiqu’il en soit, les bienfaits de la sieste ont été démontrés dans de nombreuses études, y compris par des instances on ne peut plus sérieuses (la NASA par exemple !). Considérons que pour la majorité d’une équipe une petite sieste au cours de la journée de travail serait une bonne chose.

Dans 5 mètres carrés nous vous installons une salle de sieste parfaite : deux lits superposés 90 x 200 cm et juste ce qu’il faut autour pour enlever ses chaussures en silence. Pas besoin de fenêtre, pas besoin de point d’eau. Juste un joli placard pas plus grand que votre salle serveur ou que la pièce où l’équipe marketing stocke son matériel et les goodies*. Nous parions que nous pouvons caser une salle de sieste dans tous les plans d’implantation de tous les projets d’aménagement de bureau ! Nous parions aussi que ça rentre dans votre budget – pour moins de 1 000 euros vous avez deux lits superposés tout équipés avec la couette et les draps.

*Bien sûr, vous pouvez en faire un peu plus et transformer la sieste en un vrai moment de volupté…

 

Parce que la sieste aura sur l’entreprise un impact que vous ne soupçonnez pas

Une fois dépassés les a priori sur la sieste au bureau, pensez à la réaction des équipes et des visiteurs quand vous leur présenterez la salle de sieste. Personne ne restera indifférent ! Les fans de ce cours repos seront aux anges bien sûr. Les RH et représentants du personnel ne pourront qu’apprécier cette initiative manifestement dédiée au bien-être de l’équipe. (Mieux qu’une trousse à pharmacie rangée entre les post-its et les stylos, un vrai lit pour les malades !)

C’est toute l’image de l’entreprise qui bénéficie de la salle de sieste : elle démontre s’il le faut l’attachement de l’entreprise au bien-être de ses équipes. Les équipes marketing sauront utiliser cette petite pièce comme emblème de la coolitude de l’entreprise. Les candidats au recrutement et autres visiteurs se souviendront de la visite de vos bureaux ! Finalement, la salle de sieste est aussi une occasion de communiquer sur le bien-être au travail dans votre entreprise.

Enfin, le plus important bien sûr, les utilisateurs de la salle de sieste, réguliers ou occasionnels, devraient être un peu plus en forme, éviter l’endormissement en réunion et pourquoi pas gagner en créativité.

sieste au travail

Et comment ça marche concrètement ?

A ceux qui sont sceptiques sur l’utilisation effective de la salle de sieste et à ceux qui ne voient pas comment 2 lits permettent à 100 personnes de se recharger leurs batteries, nous répondons : nous avons installé une salle de sieste, nous l’avons testé et ça marche super bien !

Dès lors que l’entreprise installe une salle de sieste dans ses bureaux, le message est clair pour l’équipe : l’utilisation de la salle de sieste n’est pas une honte, au contraire, c’est encouragé. Plus personne ne s’inquiète de donner une mauvaise image de son implication au travail. Et puisqu’il n’y a pas de verrou à la porte ni de système de réservation de la salle, il est clair pour chacun que la salle de sieste doit être utilisée de façon responsable : personne n’a l’idée de dormir plus de 20 minutes et le sommeil de chacun est respecté. On ouvre discrètement la porte, si un lit est libre on s’y glisse sans bruit, si non, on retente sa chance 10 minutes plus tard. Bien sûr on se couche avec un réveil sur son téléphone en mode vibreur !

Très concrètement, la principale contrainte sera le lavage des draps : à confier à votre prestataire de ménage pour un lavage régulier.

Pour le cas où vous êtes très motivés par cette idée mais que la salle de sieste dans le bureau n’est pas encore d’actualité, testez quelques alternatives : hamac, chaise longue, fauteuil et repose-pied… Mais vous verrez rien ne vaut un vrai lit dans une pièce fermée !

Lancez-vous : suggérez la salle de sieste dans votre entreprise

Moins bruyante qu’un babyfoot, moins gourmande en mètres carrés qu’une table de ping pong ou une salle de yoga, plus universelle qu’une PlayStation**, et si la salle de sieste était votre meilleure carte bien-être au bureau l’année prochaine ?

**Même si ça nous embête de le dire, il apparaît que les garçons sont un peu plus adeptes que les filles en matière de babyfoot et jeux vidéos (bien que la compétence des filles en la matière égale sans ambiguïté celle des garçons !)