LES RIPEURS

Réaliser un rêve d’enfant
Pantin

L'HISTOIRE

vertical-divider
Les Ripeurs se développent de plus en plus ; récemment financés, ils doivent convaincre les grands comptes et les actionnaires de leur sérieux. L’aménagement des bureaux est l’occasion d’affirmer l’ambition de l’entreprise et de se démarquer. L’équation à résoudre est : un aménagement de qualité pour illustrer le professionnalisme de l’équipe, mais un aménagement raisonnable car il ne s’agit pas de dépenser sans compter.
Chez Les Ripeurs, la sympathie pourrait être une valeur d’entreprise. Les nouveaux bureaux des Ripeurs doivent dégager une ambiance chaleureuse, accueillante. L’objectif est de créer un cadre confortable, presque cosy malgré le caractère industriel du lieu. En effet, s’installer dans un hangar brut c’est sympathique, mais c’est un véritable challenge pour l’aménagement. Aménager un atelier pour y vivre, c’est un peu le rêve d’enfant des Ripeurs… Défi relevé : cloisonner sans casser l’immensité du lieu !
Une mezzanine hors norme et beaucoup d’éléments chinés

LE RÉSULTAT

vertical-divider
Les Ripeurs tiennent à l’ambiance du lieu et au caractère de bureau industriel. En effet, ils travaillent sur le terrain, dans la rue, sur les chantiers...

Pour créer des espaces de réunion tout en préservant l’ambiance du lieu, nous avons construit deux mezzanines asymétrique. Le lieu est immense mais la hauteur sous plafond tout juste suffisante pour notre projet. Nous avons donc joué avec les hauteurs : 2 salles de réunion plutôt basses pour ambiance feutrée et 1 grande salle de belle hauteur, avec la salle de sieste au-dessus !
Les bureaux des Ripeurs fourmillent… Tant de déchets à évacuer, de réemploi à inventer, de nouveaux circuits à créer… Le vieux métier de ceux qui sont à l’arrière du camion devient un maillon clé de la valorisation des déchets. Les Ripeurs ne se contentent pas d’évacuer, ils trient, ils recyclent, ils proposent des secondes vies.

Pour leur rendre hommage, nous avons personnalisé le lieu avec beaucoup d’objets d’occasion ; pour cette équipe le réemploi n’est pas une belle idée, c’est une nécessité.
Nous évacuons souvent des chantiers de Yemanja et nous étions très enthousiastes d’avoir enfin un projet Yemanja pour nous ! Pendant tout le projet, Yemanja a joué le jeu de la responsabilité environnementale. Le tout dans un timing bien serré parce que nous voulions nos nouveaux bureaux pour Noël :)
-Romain Icol • Fondateur & CEO 
Photos prises avec ❤️ par Jonathan Moyal.